Tendance CertificationTendance RH

Financement des formations : profitez de la période de pro avant qu’il ne soit trop tard !

2.53Kvues

Pourquoi il faut se former AUJOURD’HUI sur des formations certifiantes ou diplômantes, éligibles à la période de pro et au CPF*

 

La transformation de la formation professionnelle est en marche !

La ministre du travail Muriel Pénicaud prévoit de présenter le projet de loi au Conseil des ministres dans la deuxième quinzaine d’avril.

Ce projet regroupera la réforme de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’assurance chômage.

 

La réforme va profondément impacter le CPF et son mode d’utilisation

Le pari incitatif du passage à l’euro, la fin des listes d’éligibilité actuelles, l’absence présumée d’abondement… sont autant d’incertitudes qui planent actuellement.

Avec 500 € TTC par an : à quelle formation aurons-nous droit au titre du CPF ?

Quand allons-nous transformer les heures actuelles acquises par les collaborateurs ? En mars 2019 ou mars 2020 ?

Quid de la monétisation des heures de DIF valables jusqu’à fin 2020 ?

Face à ces questions, une affirmation apparaît : au 1er janvier 2019, il n’y aura plus de période de pro !

 

Alors que devez-vous faire aujourd’hui ?

C’est le moment ou jamais de récupérer les financements liés à la période de pro qui va disparaître en 2019 en suivant des formations certifiantes ou diplômantes qui sont éligibles.

Il est également vivement conseillé de dépenser ses heures de DIF avant fin 2020, sous peine d’en perdre définitivement le bénéfice.

En attendant le « big bang » annoncé, il est urgent de disposer des droits et des financements actuels.

À travers ses marques EFE, CFPJ, ISM, ACP FORMATION, PYRAMYD… le groupe ABILWAYS vous propose plusieurs formations certifiantes ou diplômantes éligibles au CPF et à la période de pro.

Retrouvez-les ici

Et pour aller plus loin sur la Réforme de la formation professionnelle, participez à la prochaine conférence EFE “Réforme de la formation professionnelle, le big bang aura-t-il lieu ?” le mardi 16 octobre 2018 à Paris.

*Pour être éligibles au CPF, les formations doivent  être sanctionnées par une certification professionnelle enregistrée au RNCP, ou par une certification recensée à l’inventaire, ou par un CQP de branche, ou être retenues par la région ou retenues par Pôle Emploi ou AGEFIPH ET figurer sur une des listes établies par les branches professionnelles (COPANEF, COPAREF, CPNE). Autrement dit, la CNCP n’est pas le seul “réservoir” des certifications potentiellement éligibles au CPF, et il ne suffit pas que la certification soit enregistrée au RNCP ou recensée à l’inventaire, il faut également qu’elle soit sélectionnée par les branches professionnelles pour être inscrite sur leur liste CPF.

Laissez un message